Guillaume V Durand

Guillaume Durand, né vers 1230 à Puimisson près de Béziers et mort le , dit le Spéculateur, en latin « Speculator », en référence à son « Speculum judiciale », était un ecclésiastique français. Il fut évêque de Mende en Gévaudan.

Guillaume Durand est né à Puimisson dans le diocèse de Béziers, bien que l’on retrouve parfois, de façon erronée, une confusion avec le village de Puimission près de Riez. Il effectue ses études à Lyon, auprès de Henri de Suse. Il obtient son doctorat vers 1255. Il est par ailleurs chanoine de Maguelone à partir de 1251.

Il devient alors enseignant en droit à Modène. Puis il rejoint Rome, où il est fait chapelain apostolique et auditeur général des causes de palais par le pape Clément IV. Il administra pour Grégoire X le patrimoine de Saint-Pierre, mais excita une révolte par sa rigueur et se vit contraint de quitter l’Italie

Le il est élu évêque par le chapitre de la cathédrale de Mende. Il n’entre cependant dans la ville que le . Il teste le 6 octobre 1295 et meurt le . Il est enterré en l’église Sainte-Marie-de-la-Minerve à Rome. C’est son neveu, aussi appelé Guillaume Durand, qui lui succède à la tête de l’évêché mendois. Ce dernier à d’ailleurs fondé à Mende un collège de prêtre sous le vocable de Tous les saints, la mort de son oncle étant survenue jour de la toussaint.

Il a composé des ouvrages qui eurent une vogue extraordinaire au Moyen Âge et était l’un des auteurs les plus influents de cette époque :

Joseph-Victor Le Clerc lui a consacré une notice dans l‘Histoire littéraire de la France.